dimanche 29 septembre 2013

Bilbo le Hobbit - J. R. R. Tolkien


Bilbo le Hobbit, de Tolkien. Edition de 2007 contenant 2 cartes (une de la région de Mirkwood, et l'autre la carte de Thror).

Environ 300 pages (youhou! On constate qu'au cinéma on base une trilogie sur 300 pages: soit 100 pages par films, dans l'hypothèse où le dernier volet n'est pas divisé en 2 parties...).

Genre: Fantasy/aventure.

Bref résumé: Bilbo, comme tous les hobbits, est un petit être paisible et sans histoire. Son quotidien est bouleversé un beau jour, lorsque Gandalf le magicien et treize nains barbus l’entraînent dans un voyage et périlleux. C’est le début d’une grande aventure, d’une fantastique quête au trésor semée d’embûches et d’épreuves, qui mènera Bilbo jusqu’à la Montagne Solitaire gardée par le dragon Smaug…

Avis: Un récit bien plus léger à la lecture que le Seigneur des Anneaux, même si à mon goût la légèreté de lecture se mêle à un sentiment de facilité. L'aventure est bonne et on prend plaisir à suivre Bilbo évoluer dans cette aventure qui s'impose (presque) à lui.
Mais à la fin de cette lecture, je me souviens avoir pensé quelque chose proche de "son périple semble facile, malgré les épreuves" à cause du format de l'aventure (récit court comparé aux pavés de LOTR).

Les événements se précipitent davantage que dans LOTR (Lord of the ring), et c'est donc pour moi à la fois une bonne chose comme une mauvaise: bonne car la lecture se fait facilement, mauvaise car l'on s’imprègne un peu moins de l'univers fantastique et dangereux qui entoure nos héros.

Je ne parlerais pas des adaptations ciné qui à mon goût n'auraient pas dû voir le jour dans le format auquel elles sont présentées...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire